Accueil > Créations littéraires > Improvisations libres > Stupeurs, tremblements et Philippe Vandel > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Stupeurs, tremblements et Philippe Vandel

    3 mai, par Julia Vandal

    Un soir d’hiver. Mes essuies-glace sectionnent les cordes d’eau qui chancellent sur mon pare-brise.
    La rediffusion d’une émission de Tout et son contraire, sur France Info. Ou comment Philippe Vandel a entaché, en une interview de cinq minutes à peine, à la fois l’image de la femme, la sienne et celle de France Info (qui ne brillait toutefois déjà pas par sa sagacité).
    Le fameux.
    Philippe, t’as déconné. Tu permets que je t’appelle Philippe ?
    Jouons-le cartes sur tables : je n’ai jamais rien eu (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

TAGS

EN IMAGES

Le Baron Puencarral dans son bureau (Acte III) Guerrier Spartiate Stages Mikoïan, Khrouchtchev, Staline, Malenkov, Beria et Molotov Pierre Trudeau Logo Un semestre à l'étranger

Visiteurs connectés : 10