Accueil > Culture > Critiques cinématographiques > L’État, quel drôle d’exercice !

L’État, quel drôle d’exercice !

lundi 16 janvier 2012, par Damien Lambert

Petite chronique sur un grand film.

Présentation du film

En octobre dernier sortait sur les écrans L’Éxercice de l’État, réalisé par Pierre Schöller. Ce film résolument politique met en scène un ministre des transports (incarné par Olivier Gourmet) dans son travail quotidien. Du déplacement nocturne sur les lieux d’un accident de bus dans lequel des adolescents ont perdu la vie à une rencontre mouvementée avec des syndicalistes sous la neige, en passant par une matinale de radio nationale, le fictif Bertrand Saint-Jean doit être sur tous les fronts. Ce quasi don d’ubiquité est assuré par sa directrice de communication, son « dircab » (joué par un excellent Michel Blanc), et le chauffeur de sa berline noire taillée pour l’exécutif.
Ce film nous fait donc entrer dans les coulisses d’un ministère en pleine réforme du statut des gares. Bien que ne s’appuyant pas sur des faits ou personnages réels, L’Éxercice de l’État est bluffant par sa crédibilité. On y croit, ce qui donne d’ailleurs du poids aux interrogations qu’il soulève. C’est en effet un film qui interroge brillement le rôle de l’État, et donc du politique en tant qu’homme.

Critiques de L’Exercice de l’État :

Voir en ligne : Bande annonce du film

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

La Culture Les SPartiates lors du pot de départ à l'université Source : arrêt sur images Pena Nieto et le P.R.I, par Chapatte

Visiteurs connectés : 3