Accueil > Critiques > Critiques essais > Convertir les fils de Cain de Alain Beaulieu

Convertir les fils de Cain de Alain Beaulieu

Fiche de lecture

lundi 17 avril 2017, par Camille Bernard

  I) Introduction

L’ouvrage que nous allons étudier s’intitule Convertir les fils de Caïn. Il a été écrit en 1990 par Alain Beaulieu, doctorant en Histoire à l’Université de Laval. Ce titre original fait référence au mythe biblique d’Abel et Caïn. Caïn, le cultivateur, jaloux de l’intérêt porté par Dieu à son frère le tue. Caïn est alors condamné à l’errance sur des terres qu’il ne peut plus cultiver Les missionnaires, observant les mouvements migratoires des populations nomades autochtones, les comparent aux descendants de Caïn. Après la création de la colonie de Nouvelle-France, en 1608, de nombreux croyants catholiques, en particulier jésuites, vont se donner pour mission de convertir « ces pêcheurs sans terres ». C’est ce processus de conversion mené par les jésuites entre 1632 et 1642 sur les populations de la vallée du Saint-Laurent et de l’Outaouais que nous propose d’étudier l’auteur. Il cherche à retracer la rencontre entre missionnaires et population locale ainsi que les interactions qui s’en suivent sur plus de dix ans avec pour point central la religion. L’ouvrage s’appuie sur une étude de cas grâce au témoignage tiré de Relation de Paul Lejeune missionnaire de Nouvelle France entre 1632 et 1649.Convertir les fils de Caïn cherche en quatre parties à : « analyser les stratégies mises au point par les jésuites afin de convertir les Montagnais et Algonquins et dégager les facteurs qui interviennent dans la modification de leur projet en 1640 » (p 20). Il se propose également d’étudier la réponse amérindienne face à ces tentatives de conversion. Nous chercherons à analyser le projet de l’auteur que nous le mettrons en perspective avec divers comptes rendus. Nous verrons dans un premier temps la raison de cette volonté de conversion en explicitant les différents acteurs, puis les méthodes utilisées enfin nous décrirons les résultats de cette entreprise ainsi que les avantages et difficultés qu’ont pu rencontrer les jésuites. Dans une conclusion nous délimiterons l’intérêt les et limites du travail de Beaulieu.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

News Mathieu Lindon - Comment ça s'écrit Affiche de Mille francs de récompense au théâtre de Lille Logo Laurent Pelly

Visiteurs connectés : 2