Accueil > Actualités > Productions > Fiches de lectures > L’Afrique du Sud au 20ème siècle

L’Afrique du Sud au 20ème siècle

dimanche 2 avril 2017, par Maureen Valade

 INTRODUCTION

L’Afrique du Sud, avec ses trois capitales Pretoria, le Cap et Bloemfontein, est un territoire aujourd’hui gouverné par Jacob Zuma et placé sous un régime parlementaire. Situé à l’extrémité australe de l’Afrique, il possède une économie majeure sur le plan régional et s’impose comme un des pays les plus riches au niveau continental. Si aujourd’hui le régime démocratique et l’égalité théorique entre tous semble l’avoir emporté, cela n’a pas toujours été le cas. Durant le 20ème siècle, l’histoire du pays fut largement dominée par la ségrégation et la discrimination raciale, connue sous le nom d’apartheid. Ce système de pensée, qui fut introduit dès le 17ème siècle par les colons européens épris d’un sentiment de supériorité, a eu des retentissements durant tout le 20ème siècle et encore de nos jours. Ancré dans la vie quotidienne, ce régime a amené à une politique d’isolement dans les années 1900, au moment où la décolonisation était en marche dans le reste du monde.

En quoi le 20ème siècle, dans la mesure où il a connu la transition entre des décennies d’apartheid et la volonté de construire une nation arc-en-ciel, est-il un siècle déterminant pour l’Afrique du Sud ?

Tout d’abord, nous allons voir quelles sont les origines du nationalisme sud-africain et par quels procédés le régime ségrégationniste s’est mis en place, puis nous montrerons quelle était la situation politique et sociale durant l’apartheid, une situation qui nous le verrons a crée de nombreuses résistances, et enfin nous terminerons notre raisonnement avec la victoire de la démocratie à l’aube du 21ème siècle et la mise en place d’un nouveau système.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

Illustration du multiculturalisme Ouverture du site Source : arrêt sur images

Visiteurs connectés : 1