Accueil > Actualités > Une histoire du Brexit

Une histoire du Brexit

vendredi 10 février 2017, par Martineaud Arthur

En 2013, David Cameron – à l’époque premier ministre britannique - tente de faire face à la montée du parti europhobe UKIP, dirigé par Nigel Farage. Cameron prend les devants et propose un référendum afin de consulter le peuple britannique sur sa volonté de rester dans l’UE : une stratégie payante, puisqu’il est réelu et brigue un second mandat. Le référendum est précédé d’une grande campagne de propagande dans les deux camps : celui du "Leave" (départ) soutenu par Boris Johnson (à l’époque maire de Londres) et Nigel Farage, puis celui du "Remain" défendu notamment par David Cameron. Le 23 juin 2016, les électeurs se prononcent : 51,9% d’entre eux veulent quitter l’UE. Cameron démissionne le lendemain et c’est la conservatrice Theresa May, quelques semaines plus tard, qui reprend les rênes et devient première ministre. D’abord favorable à des négociations avec l’UE, May durcit progressivement ses positions et prône un "hard brexit" ou, en d’autre termes, une rupture nette avec l’Union. Elle expose alors son intention d’utiliser l’article 50 du traité sur l’Union Européenne, qui déclenche la procédure de sortie d’un pays de cette union.
Suite à de nombreuses actions citoyennes en justice et suite à la colère de la société civile face au Brexit, la Haute cour de justice autorise le Parlement britannique à statuer sur la question le 3 novembre 2016. Theresa May, inflexible, rappelle lors de son discours du 17 janvier 2017 que le Brexit aura bien lieu. Le 8 février dernier, les députés de la Chambre des Communes se prononcent en faveur du Brexit, et renvoient le texte à la Chambre des Lords. Theresa May, confortée dans ses positions, a clairement annoncé son intention de déclencher le Brexit dans les mois à venir. Le débat sur le Brexit et sa possible annulation semble ne plus être d’actualité et, sauf surprise majeure, le Royaume-Uni devrait quitter l’Union Européenne pour de bon, dans les temps à venir.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

Aibileen, Minny, Skeeter et Hilly, les quatres personnages principaux. Charles Taylor Brian Mulroney Panneau de signalisation bilingue devant le Parlement du Canada

Visiteurs connectés : 4