Accueil > Actualités > Productions > Fiches de lectures > La femme qui tremble : une histoire de mes nerfs, Siri Hustvedt

La femme qui tremble : une histoire de mes nerfs, Siri Hustvedt

mercredi 21 octobre 2015, par Aude Porchet Belmonte, Garance Grosseau-Poussard

"La curiosité intellectuelle concernant un mal dont on souffre est certainement issue d’un désir de maîtriser celui-ci. Si je ne pouvais pas me guérir, peut-être pourrais-je au moins commencer à me comprendre."

  L’auteure : Siri Hustvedt

Siri Hustvedt est née aux Etats-Unis d’un père américain et d’une mère norvégienne en 1955. Sa langue maternelle est le norvégien qu’elle parle toujours, mais sa langue d’écriture est l’anglais. Elle a fait ses études à l’université Columbia. Nous pouvons constater trois topos d’écriture, de spécialité : des romans de fiction, des essais sur l’art et des écrits dans le domaine des neurosciences et de la psychanalyse. L’auteure est sujette à des migraines depuis son enfance. Cela explique pourquoi elle s’est intéressée à la psychanalyse et aux neurosciences très tôt. Ces crises de tremblement ont renforcé ce besoin d’explorer, de découvrir le cerveau humain. Elle écrit donc sur le sujet pour des raisons personnelles et pour une exploration plus vaste afin de rendre différents diagnostiques.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

Affiche de Mille francs de récompense au théâtre de Lille Edgard devant le Bal des 9 Muses (Acte II) Hilly, Elisabeth et Aibileen, scène d'affrontement où Aibileen se fait (...)

Visiteurs connectés : 1