Accueil > à la une > Timbuktu, nouveau regard sur le Djihad

Timbuktu, nouveau regard sur le Djihad

mercredi 3 mai 2017, par Clara Boissenin

En cette période mouvementée de l’Histoire, réaliser un film traitant du Djihad relevait du défi. Pourtant, Abderrahmane Sissako l’a fait. Et sans tomber dans le stéréotype qui plus est. Son œuvre retrace l’arrivée des djihadistes à Tombouctou, mettant en lumière les réactions d’une population déstabilisée et les difficultés rencontrées par les islamistes dans une région où cohabitent déjà plusieurs ethnies dans une harmonie plus ou moins respectée.
Pas d’effusions de sang ni d’otages occidentaux égorgés ici. Loin des médias, Sissako nous montre une image différente, plus nuancée et peut-être plus réaliste des djihadistes. Le film s’ouvre sur une prise d’otage au cours de laquelle les kidnappeurs prennent la peine d’aller acheter le traitement médical habituel de la victime. On nous présente des hommes qui appliquent impitoyablement et dans une barbarie innommable la loi de la charia, mais s’attristent malgré tout en coulisse du sort des enfants du condamné. Ni monstres ni héros, les djihadistes apparaissent ici comme des humains en permanente proie au doute. Ont-ils raison ou tort d’agir de la sorte ? Sissako se garde bien de nous donner la réponse et nous laisse en juger par nous-mêmes. Mais cette œuvre ambitieuse, aussi dure et choquante qu’elle est émouvante, permettra à ses spectateurs de plonger dans la complexité de la situation et d’éviter les jugements hâtifs.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

News Les SPartiates lors du pot de départ à l'université

Visiteurs connectés : 7