Accueil > Critiques > Critiques essais > Elections De la démophobie

Elections De la démophobie

Marc Crépon

vendredi 13 décembre 2013, par Thomas Lienart


Élections De la démophobie

Marc Crépon
Augustin Hérault

Démophobie : « Rien de plus et rien de moins que cette allergie au « peuple », à ses goûts, à ses passions, à sa supposée inculture ou à son ignorance, la méfiance à l’encontre de ses affects, voire son discrédit que l’on trouve à l’arrière-fond de toutes les critiques contemporaines de la démocratie, y compris celles qui se réclament, paradoxalement de la plus grande empathie pour le peuple »
Marc Crépon, page 64.

Comme son nom l’indique, le livre de Marc Crépon est un ouvrage destiné à expliciter un concept qu’il a lui-même théorisé : la démophobie. Tout au long de cet essai, assez court avec ses 122 pages, il va ainsi expliquer cette haine du « peuple » et remonter à ses racines. Cela l’amènera à mener une critique impitoyable des démophobes. Cette critique continue constitue la partie la plus percutante du livre, car les cibles de Marc Crépon se nomment Alain Badiou, Bernard Stiegler ou Friedrich Nietzsche. Il tape donc sur des monuments de la philosophie française et mondiale. Si cette prouesse est, on peut le dire dès à présent, réussie, c’est que Marc Crépon connaît son sujet. Derrière ce nom, inconnu pour une bonne partie d’entre nous, se cache en effet le directeur du département de philosophie de l’École normale supérieure, également directeur de recherche au CNRS. Ce philosophe et traducteur est également spécialiste de Jacques Derrida, Nietzsche ou encore de Jacques Rancière. Il s’est également intéressé au système démocratique de par sa réflexion entreprise avec Bernard Stiegler sur la démocratie participative. Marc Crépon nous plonge donc dans le travail de ses illustres prédécesseurs ou contemporains afin d’en faire ressortir la démophobie latente, afin de nous montrer ces petites graines de haine à l’encontre des citoyens lambdas qui ont germé dans leurs propos.
Nous allons quant à nous essayer de faire la synthèse de cet ouvrage à la fois extrêmement exigeant tant le nombre de concepts abordés est vaste, mais également très clair car ils fonctionnent toujours sur le principe d’une étude synthétique de la pensée d’un philosophe suivie par son analyse critique. Toute la pensée de Marc Crépon se base sur des textes qu’il analyse puis qu’il démonte, soit en leur opposant une théorie personnelle différente, soit en utilisant d’autres penseurs, soit en ayant recours à des exemples réels comme les révolutions arabes par exemple. Une fois la synthèse accomplie, nous procéderons à une lecture critique plus personnelle de l’auteur.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

Atelier des Assises Logo Pierre Jourde Les SPartiates Panneau de signalisation bilingue devant le Parlement du Canada

Visiteurs connectés : 1