Accueil > Actualités > Productions > Fiches de lectures > Nussbaum, Capabilités

Nussbaum, Capabilités

Louis-Valentin Lopez - Hélène Schinkel

vendredi 13 décembre 2013, par Hélène Schinkel, Marina MOUTOU

 Introduction

L’ouvrage que nous nous proposons d’étudier s’intitule Capabilités. Comment créer les conditions d’un monde plus juste ?. Il fut rédigé par la philosophe américaine Martha Craven Nussbaum, publié en 2011 par la Harvard University Press et en 2012 aux éditions Climats, dans une version traduite de l’anglais au français par Solange Chavel.

Le livre est divisé en huit chapitres, encadrés d’une préface et d’une conclusion. Des chapitres qui se veulent alternativement descriptifs, argumentatifs ou encore exemplaires, dans lesquels Nussbaum va développer les différentes facettes de son approche, ou plutôt d’une approche qu’elle partage sur de nombreux points avec l’économiste titulaire du prix Nobel Amartya Sen : les fameuses capabilités, c’est à dire la réponse à la question « Qu’est-ce qu’une personne est capable de faire et d’être ? » (et qui sont donc censées, dans la logique du titre, être la clé d’un « monde plus juste »).

Dès l’introduction, la théoricienne annonce la tonalité de l’ouvrage en se plaçant volontairement en contrepoint des approches traditionnelles visant à évaluer la richesse des nations, qu’elle estime à la fois partielles et globalisantes. Trop d’outils de mesure contemporains se contenteraient de constater une simple hausse de la richesse globale d’un pays, en négligeant des critères scolaires ou sanitaires pourtant fondamentaux. Non pas que l’approche des capabilités soit une nouveauté : Nussbaum dit elle-même que l’enjeu majeur de son ouvrage est de simplifier une théorie complexe jusqu’alors réservée aux experts, de l’expliciter et de l’illustrer afin de lui insuffler une dimension universelle.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

Affiche du film Mathieu Lindon

Visiteurs connectés : 2