Accueil > La formation > Stages > L’institut Pouchkine, Moscou - Институт Пушкина, Москва

L’institut Pouchkine, Moscou - Институт Пушкина, Москва

vendredi 19 octobre 2012, par Maïlis Mejia-Beltran

Un stage linguistique

Dans le cadre de la licence internationale Russe proposée par l’Université de Poitiers, certains étudiants qui en font la demande peuvent obtenir une bourse d’étude de l’Institut Pouchkine de Moscou. Les dossiers, envoyés en Février, sont examinés par le Centre de Russie pour la Science et la Culture de Paris (CRSC), qui se charge par la suite de l’obtention des visas pour les étudiants sélectionnés.
Deux stages sont possibles : un mois à Moscou, à l’Institut Pouchkine, ou deux mois à St Saint-Pétersbourg, à l’Institut Lomonossov. En Juillet 2011, avant les départs pour nos destinations d’erasmus mundus respectives, deux étudiants SpéculoOs ont eu la chance de participer à ce programme linguistique intensif.

Pendant un mois, les étudiants venus du monde entier reçoivent des cours de langue russe par des professeurs russophones spécialisés, à raison de 6h par jour pendant 4 jours. Trois jours de week-end sont prévus pour permettre aux étudiants de visiter la ville et parfaire leur connaissance du patrimoine culturel russe de la capitale.

Une bourse ? Quelle bourse ?

La bourse est remise aux étudiants à la fin de leur séjour : d’un montant d’environ 1300 roubles (32.5€), elle permet de payer la location de la chambre et, à l’occasion, de s’acheter quelques souvenirs. Grâce à la convention qui unit dorénavant l’Université de Poitiers, nouvellement centre d’examen pour les certifications de langue russe, à l’Institut Pouchkine et Lomonossov, un forfait est proposé aux étudiants.
La bourse qui leur est attribuée couvre
...les frais de logement
...permet de bénéficier gratuitement des cours dispensés par les professeurs
...la convention permet l’obtention d’un visa pour un montant de 50€ de frais de dossiers (qui incluent la sélection primaire)
...chaque étudiant obtient une carte étudiante provisoire qui couvre la totalité de son séjour en Russie et lui permet, combinée à la carte étu de son pays d’origine, de profiter de certaines réductions.

Un univers cosmopolite

Serbes, Portugais, Polonais, Colombiens, Français, Italiens, Allemands, Ukrainiens, Chinois, Japonais, Thaïlandais... la résidence universitaire de l’Institut Pouchkine, haute de quatorze étages gigantesques, est toute l’année un pôle tournant de la jeunesse cosmopolite. Les appartements sont partagés entre cinq personnes, souvent de nationalités différentes, et chaque étage comporte une cuisine commune qui se transforme en réfectoire joyeux aussi bien le matin autour d’un café turc que le soir lors des grandes veillées festives qui ont lieu à chaque étage.

Accueil et structure

Le premier jour, après l’accueil des étudiants, chaque personne est placée dans les groupes de niveau qui lui correspondent et avec qui il étudiera tous les jours de la semaine. De 15 personnes environ, les groupes pour les Français s’étalent sur 6 niveaux de langues différents et gradués. Chaque étudiant a donc la possibilité de progresser à son rythme, et bénéficie d’un encadrement attentif de la part de ses professeurs ainsi que de son référent administratif.
Les cours commencent tous les jours à 9h du matin, s’interrompent un moment entre 12h30 et 13h pour manger un morceau à la cafétéria, et reprennent ensuite jusqu’à 15h30. La plupart des étudiants en profitent alors pour aller se balader en ville, aller visiter les monuments historiques et culturels, etc.

L’institut Pouchkine dispose par ailleurs de nombreuses salles de sport, de terrains de tennis, d’une salle de cinéma, d’une supérette, d’un réfectoire et d’une bibliothèque.

Partager

Commenter

TAGS

EN IMAGES

Drapeau du Canada Mathieu Lindon Jacques Rancières Mathieu Lindon - Comment ça s'écrit Couverture de "La femme qui tremble : une histoire de mes nerfs", (...)

Visiteurs connectés : 4