Marie Merceron/ novembre 30, 2018/ Libre/ 0 comments

C’est bien connu : les déodorants du commerce ne sont ni bons pour la santé, ni pour l’environnement. En effet ils sont dotés de substances indésirables telles que :

  • L’aluminium connu pour sa toxicité. Bon nombre d’experts s’accordent aujourd’hui à l’associer à des problèmes de santé majeurs (par exemple le cancer du sein).
  • Les parabens, bestioles absorbées par la peau suspectés d’être des perturbateurs endocriniens tels que le butylparaben ou le propylparaben.
  • Des gaz propulseurs tels que le butane ou le propane
  • Des conservateurs irritants tel que le phenoxyethanol
  • Des silicones tels que le cyclomethicone ou le dimethicone
  • Des composés éthoxylés tels que le PPG-15 stearyl ether ou le steareth-2
  • Des polymères tels que le acrylates copolymer ou le polyisobutene

BREF la liste est infinie… Pas mal de chercheur.euse.s émettent donc de forts doutes sur la prétendue innocuité des déodorants du commerce.

Ras-la-casquette des déodorants chimiques à la composition abomifreuse ?

La Spadassine Dudo vous propose une recette de déodorant fait maison simple, efficace, écologique, non toxique, vegan, zéro plastique, qui sent bon et qui ne coûte pas cher !

Liste des ingrédients : 

  • 100 g. (1/2 cup) d’huile de noix de coco. Connue pour ses propriétés anti-bactériennes, l’huile de coco présente l’immense avantage de rester solide en dessous de 25°C. Pratique si on ne veut pas se retrouver chaque matin avec des flaques d’huile sur la chemise !
  • 60 g. (1/4 cup) de bicarbonate de soude fin. Il n’est pas toxique, ne provoque pas d’allergie et il neutralise très efficacement les odeurs corporelles !
  • 40 g.(1/4 cup) de fécule (de maïs par exemple). Absorbant naturel qui ne cause pas d’allergie !
  • 10 gouttes d’huile essentielle (lavande ou autre selon les goûts). En plus de l’agréable parfum qu’elles ajoutent à votre déodorant, elles ont un certain nombre de vertus : l’huile de sauge régule la transpiration, tandis que l’huile de palmarosa, celle de menthe poivrée et celle de lavande sont anti-bactériennes !
  • Récipient en verre (type petit pot de confiture).

Préparation

  1. Versez l’huile de coco fondue dans le récipient.
  2. Ajoutez, petit à petit, le bicarbonate de soude et la fécule, tout en fouettant vigoureusement avec une fourchette pour qu’aucun grumeau ne se forme.
  3. Versez ensuite les gouttes essentielles.
  4. Mélangez le tout et laissez le déodorant durcir au réfrigérateur ou à l’air ambiant s’il ne fait pas trop chaud, avant de vous en servir.

C’est prêt !

Il suffit à présent d’appliquer une noisette de votre déodorant avec vos doigts sur vos petites aisselles.

 

Marie Merceron

Share this Post

Leave a Comment