Judith Migny/ novembre 29, 2018/ Pulsar

chronique du vendredi 8 novembre 2018

Cette semaine, alors que je me perdais tranquillement sur Youtube, je suis tombée sur une vidéo plutôt sympa. « On nettoie Paris avec des abonnés » (cleanwalk) par la chaîne de Mcfly et Carlito. Bon déjà si vous ne les connaissez pas, je vous conseille je jeter un œil, c’est vraiment drôle. Mise à part que le titre ne soit pas écrit en écriture inclusive (abonné sans e, pas cool), le concept paraît sympa. La vidéo dure 16 minutes, et non, elle n’est pas longue du tout ! Mcfly et Carlito, après avoir donc rassemblé des abonné.e.s, ainsi que d’autres youtubeurs et youtubeuses, partent à la chasse des déchets des rues. L’objectif est simple, on marche en groupe, avec différents sacs poubelles dans lesquels on tris les déchets qu’on trouve. TOUS les déchets. Parce que il y a les gros déchets, ceux qu’on voit bien (les sacs poubelles, les meubles, Zemmour…) et puis il y a les autres. Les plus petits, ceux qu’on ne voit plus. Et pourquoi on ne les voit plus ? Et bien parce qu’ils font parti de notre environnement, de notre paysage quotidien.

Faite une ballade le long du Clain en ouvrant un peu les yeux. Ou simplement sur votre chemin quotidien. Il y a des poubelles partout, et pourtant les déchets s’accumule dans les rues. Je ne suis pas entrain de dire que nous vivons dans une énorme déchetterie (quoique….) mais si, il faut le dire, c’est CRADE ! Et le plus souvent, ce sont des déchets très « communs ». Alors les grands gagnants, bien sur, les clopes. Pitié, c’est si simple de ne pas jeter un mégot par terre ! Ensuite il y a des canettes, des bouteilles, des sacs plastiques… et bien sur, le combat actuel des gouvernements : des pailles. Enfin, après les sacs plastiques, les pailles vont être interdites. Quelle invention idiote quand on y pense en plus… Je pense pas que les gens soient si bêtes pour ne pas être capable de mener leur verre à leur bouche…

Enfin bref. Cette marche de ramassage des déchets c’est donc une « cleanwalk ». Ouais nommer un concept en anglais c’est toujours plus cool. Non mais blague à part, le cleanwalk peut se pratiquer TOUS LES JOURS par TOUT LE MONDE. En effet, plutôt que de se dire « mais qu’est-ce que c’est sale ici », et bien ramassez. Penchez-vous chaque jours pour nettoyer quelque chose qui sali le sol et que vous êtes capable de jeter, et vous aurez fait une bonne action. Car même si ce n’est pas nous qui jetons ces déchets par terre, on est tous responsables de la pollution. Et juste pour ça, ça vaut le coup de passer à l’action. Si la vidéo a été tournée à Paris, il y a des marches qui sont organisées également dans pleins d’autres villes. A Poitiers il y a eu plusieurs marches afin de ramasser les mégots, et c’est que le début j’espère ! Parce que même à la fac on réussi à salir les espaces communs, et ça ça craint… Organiser un cleanwalk sur le campus, ça pourrait être une idée !

Ce qui est important à retenir dans ces mouvements, c’est qu’ils sensibilisent. C’est-à-dire qu’au-delà de se rassembler une fois pour nettoyer les rues, il faut, dans la mesure du possible, garder ces bonnes habitudes au quotidien. Faite donc attention aux déchets par terre aujourd’hui. Ramassez-en, et imaginez que si nous sommes des milliers à le faire, les rues seront vachement moins sale dans très peu de temps !

Judith Migny

Radio Pulsar

Share this Post